SOIREE SHIN 2020

Samedi 11 janvier a eu lieu la traditionnelle cérémonie des Voeux.

Après un discours apprécié de Monsieur JC THIREAU maître de cérémonie, nous avons assisté à une démonstration de katas pour enfants sous la direction de Michel POLETTE qui a reçu à cette soirée son grade de 5ème Dan.

Cette brillante démonstration a été suivie par des combats du kendo dirigés par Mr Gérard SOTTER

Tout ceci entrecoupé par des remises de diplôme de grade aux jeunes promus ou à des grades supérieurs.

Outre le 5ème Dan de Michel POLETTE, rappelons les titres de 7ème Dan de Mrs Bernard FOIREAU et Roger CADIERE qui leur ont été remis par notre président Mr JL ROUGE 9ème Dan à l’institut du Judo en présence de notre président départemental  Mr T. AUDEBERT et Mr B. BOUCHET.

Nos deux promus nous ont présenté un diaporama qui relatait leurs nombreuses actions en faveur du judo tout au long de leur carrière.

A l’issue de ces présentations, il y a eu des remises de récompenses à des personnages méritants du judo départemental.

Mr Benoit CLOUX s’est vu remettre la palme de bronze de la fédération vue son implication dans le judo depuis 1995. Outre ses nombreuses participations aux divers Championnats de France, il se spécialise en Ne-Waza ce qui lui permet après des places d’honneur lors de différents tournois internationaux de prendre une 5ème au championnat du monde à Vienne.

Mr Gérard SOTTER est passionné de Kendo, il enseigne sa discipline à La Rochelle depuis 2004, est membre du comité directeur de son club. Il obtient son 2ème Dan en 2003. Il est médaillé de bronze de la jeunesse et des sports et Chevalier de l’Etoile de la Grande Comores depuis 2013.  Pour sa passion et son dévouement il lui a été décerné la médaille d’argent de la FFJDA.

Mr Didier MOUSSET commence le judo à Pont L’abbé d’Arnoult sous la houlette de Mr Jean VEDEAU, et obtient son 1er Dan en 1976. C’est en 1982 qu’il obtient son 3ème Dan. Puis il devient arbitre F1 puis F2 en 1999. Il occupe plusieurs postes à responsabilité aussi bien dans son club qu’au niveau du département. Récompensé à de nombreuses reprises et reconnus par ses pairs, pour sa passion et son dévouement, il lui a été décerné les palmes d’argent de la FFJDA.

Mr Laurent THIRION commence le judo en 2003 au Judo-Club de Jonzac. Promu 1er Dan en 2011, il devient aide-enseignant. Il passe son CFEB en 2011, il encadre les stages départementaux depuis 4 ans, devient arbitre départemental en 2015. pour tout son investissement, sa disponibilité et sa gentillesse, il lui a été décerné la médaille de bronze du département.

Mr Philippe FOURNIER débute le judo en 1975 avec Mr Marc PARENTEAU à Aigrefeuille et passe son Brevet d’état 1er degré en 1996.  Il obtient son 4ème Dan en 2012 et devient juge en 2014. Il est membre du comité directeur de son club pendant plus de 20 ans. Il enseigne aujourd’hui à Fouras où se tient une jeune équipe dirigeante. Pour son parcours sans faille, il lui est attribué, les palmes de bronze de la FFJDA.

Enfin, Mr Jean-Pierre PIVERT, C’est la dernière récompense de la soirée mais une des plus prestigieuse. Cet ancien boxeur des années 60, s’investit dans les années 80 à E.S Caudacienne à La queue en Brie où il pratique Judo et Aïkido. Il devient bénévole avec son épouse au JC Umenoki de Croissy en Beaubourg, puis à Torcy-Croissy, clubs créés par son fils Pascal. Arrivé en Charente maritime, il se licencie au JC St Pierre d’Oléron qu’il préside encore de nos jours. Il continue à pratiquer et obtient sa ceinture noire en 2010. Il est élu au comité départemental où il assure la logistique des manifestations. C’est pour ces nombreux sercvices rendus au judo que  le président départemental Mr Thierry AUDEBERT  décerne à Jean-Pierre PIVERT le trophée SHIN 2020.

Après la traditionnelle photo, l’ensemble des participants se sont retrouvés autour d’un buffet bien garni.

Quelques photos relatent cette belle soirée.

Ceintures de couleurs CD 17 SAMEDI  1 FEVRIER

Chers Présidents, Chers Collègues
pour rappel, les rencontres des ceintures de couleurs
cadets, juniors, seniors, vétérans sont gratuites
et ont la relation grade-championnat.

            SAMEDI  1 FEVRIER

Les inscriptions se font exclusivement par l’extranet
cordialement
P PIVERT-IRIGOYEN
CTF judo 17

Kata du Dimanche 12 Janvier à Rochefort

Ce week end le stage kata a rassemblé 70 stagiaires dont 1 couple KODOKAN GOSHIN JUTSU et 1 couple travaillant le 2ème dan

Ce stage était dirigé par  Roger CADIERE, Michel Polette, Pascal PIVERT et Philippe FOURNIER

Prochain rendez-vous le dimanche 26 JANVIER         Au Judo club de LA SANTONE         1 cours Genet à Saintes

8H30 accueil

9H 12H STAGE KATA : NAGE NO KATA    KODOKAN GOSHIN JUTSU

Entrainement de masse 15/01/2020

Le Judo club de Rochefort vous accueillera pour l’entraînement de masse départemental
    Mercredi 15 janvier au dojo G. THOMAS
             de 19 h 30 à 21 h 00
Des minimes aux loisirs vous serez les bienvenus
cordialement
P PIVERT-IRIGOYEN
CTF judo 17

Dimanche 12 Janvier Stage et Examen Kata

Dimanche 12 Janvier se déroulera au Dojo Départemental à Rochefort un stage kata à partir de 9h30.

Il sera possible de passer l’examen l’après-midi à partir de 13h00.

Remise de Médailles Jeunesse et Sport

Vendredi 20 décembre dernier a eu lieu à La Rochelle la traditionnelle remise de récompenses Jeunesse et Sport.

Pour le Comité Départemental, Geneviève Bouillon du Judo-Club Savinois et Annick Dubroca du Judo-Club de Jonzac ont reçu des mains du préfet de Charente Maritime Monsieur Matthieu RINGOT et en présence de Monsieur Thierry AUDEBERT Président du Comité Départemental de Judo, la Médaille d’or de la Jeunesse et Sport.

Félicitations à ces deux femmes dont leur investissement bénévole n’a jamais cessé depuis de nombreuses décennies.

Samedi 11 Janvier Soirée SHIN ou KAGAMI BIRAKI

Vous êtes tous invités à la soirée Shin (kagami biraki) organisée par le Comité Départemental de Charente Maritime

le Samedi 11 Janvier 2020 à partir de 19h00.

Cette soirée jalonnée de démonstrations et d’ateliers se terminera par un apéritif dînatoire.

A l’occasion du Kagami Biraki seront remis les diplômes de grade de ceinture noire aux récipiendaires dont les noms sont dans les listes jointes.

Liste recipiendaires 2020

Liste diplomes ceintures noires – non remis

Chaque club, enseignant et ceintures noires sont priés d’assister à cette cérémonie traditionnelle.

Mais connaissez-vous l’origine du Kagami Biraki ?

Le Kagami Biraki, tradition japonaise introduite au Kodokan par Jigoro KANO, revêt une importance toute particulière dans le Judo. Elle permet de se retrouver entre amis de façon conviviale sur les tatamis à l’occasion de la nouvelle année. C’est une façon de retourner aux sources dans les domaines de la technique, de la culture et de la tradition, spécifiques à notre art martial.

Le Kagami Biraki est célébré traditionnellement le 11 janvier. Dans les dojo, cette fête marque la cérémonie des vœux. Jigoro Kano emprunte le rite annuel aux coutumes des samouraïs. Anciennement, les guerriers se réunissaient pour nettoyer leurs armes et polir leurs armures. Pour les purifier, ils plaçaient devant l’autel un petit miroir (Kagami) symbole d’harmonie et d’ouverture et des gâteaux de riz eux aussi en forme de miroir (Kagami mochi). La coutume du Kagami biraki fut introduite au Kodokan en 1884. Aujourd’hui, de nombreux dojo dans le monde ont repris cette tradition. Elle se déroule selon un même programme : vœux, présentation de kata, randori, remise de grades. Ensuite, les gâteaux de riz sont brisés puis mélangés à une sorte de soupe de haricots rouges prise en commun.

La célébration du Kagami biraki reflète certains des mythes fondateurs de la culture japonaise. Kagami signifie miroir. Kagami biraki est souvent traduit par « polir, nettoyer le miroir », « casser le miroir », « le jour des armures », « briser les gâteaux de riz ». De nos jours, l’expression est couramment associée au fait de briser le dessus d’un tonnelet de saké lors des fêtes les plus diverses.

La symbolique du miroir que l’on retrouve dans la sphère du gâteau de riz et dans le couvercle du baril permet un feuilletage de lectures. Dans l’histoire mythique de la création du Japon, le miroir, l’épée et la sphère ou le joyau jouent un rôle symbolique prépondérant. L’emblème du Kodokan à la forme d’un miroir octogonal ou yata no Kagami. Selon la légende, le miroir yata, à la différence des autres miroirs, ne reflète pas le visage mais l’âme de celui qui regarde. Le cercle rouge central et le miroir symbolisent ainsi la quête du judoka vers un idéal d’honnêteté et de pureté.

La fête du Kagami biraki revêt une fonction sociale. Elle resserre les liens du groupe et entretient un état d’esprit commun. C’est l’expression d’une philosophie de la vie ancrée dans des traditions ancestrales qui perpétue autant l’engagement collectif que l’équilibre individuel.

Samedi 11 Janvier Championnat Inter Départemental Cadets/Cadettes

Samedi 11 Janvier 2020 se déroulera à Rochefort le Championnat Interdépartemental Cadets/Cadettes 1ère division

Rappel des horaires :

Pesée Féminine : 9h30 / 10h00

Pesée Masculine : 13h00 / 13h30

Championnat Sport Adapté

Le 7 Décembre au Dojo Départemental Guy Thomas, le Comité Départemental 17 conjointement avec le Sport Adapté du 17 ont organisé les championnats de départementaux de Judo Adapté.

Une très grosse ambiance puisqu’il était réuni 57 combattants de tous niveaux de la classe AB à CD et surtout pour la première fois une douzaine de jeunes de moins de 16 ans.

Cette évolution est le fruit de notre politique sportive départementale  (cycles et entraînement de masse) ainsi que notre rapprochement vers les Instituts Médicaux Educatifs et  aussi une certaine évolution en sport adapté du règlement des moins de 18 ans.

Nous noterons la venue de quelques judokas en provenance de Charente et des Deux Sèvres n’ayant pas de championnat spécifique dans leur département d’origine,  ils se sont intégrés au notre.

Dorénavant la prochaine étape qualificative aura lieu à Couloumeix-Chamiers le 1er Février et la Charente maritime aura une belle représentation à n’en point douter.

Les clubs de Rochefort, St Pierre d’Oléron, Jonzac, La Chapelle des pots, Royan et Rouffiac ont ainsi glané une belle moisson de médailles  récompensant leur investissement en ce domaine.

Voici quelques photos pour illustrer cette belle journée de sport.

 

Formation Judo et Autisme

Bonjour,

Du 13 au 16  Février 2020, la ligue de Normandie aura l’honneur de proposer un module de formation continue des enseignants: « Judo et Autisme ».

Ce module a pour but le développement de l’expertise de l’enseignement  afin d’accueillir un public porteur d’autisme : Acquérir des connaissances sur les troubles du spectre de l’autisme (TSA) – savoir accueillir, prendre en charge les personnes avec autisme et concevoir un projet éducatif et pédagogique d’enseignement adapté autour du judo.
A l’issue de ce stage, une attestation sera délivrée avec l’appellation « Certificat d’Expertise d’Enseignement – Judo et Autisme« .

Ce module s’adresse à l’ensemble des enseignants (professionnels ou bénévoles) titulaires d’un Certificat de Qualification Professionnelle, ou d’un Diplôme d’Etat (BEES 1 ou 2, BPJEPS, DEJEPS, DESJEPS) accueillant ou qui accueilleront  du public porteur d’autisme.

Il aura lieu du 13 au 16 Février 2020 en Seine Maritime – ROUEN (1h de Paris)

Les modalités de financement et d’inscription sont disponibles sur le catalogue des formations de la Ligue de Normandie (inscription)

Date limite d’inscription : 5 Février 2020.

Vous remerciant par avance de la promotion que vous réaliserez au sein de vos territoires.

Je reste à votre disposition pour un complément d’information.

Cordialement,

Olivier Melicine

Directeur des Formations

CTF Ligue de Judo de Normandie